A System of Logic, by John Stuart Mill

Book V.

On fallacies.

“Errare non modo affirmando et negando, sed etiam sentiendo, et in tacitâ hominum cogitatione contingit.” — HOBBES, Computatio sive Logica, chap. v.

“Il leur semble qu’il n’y a qu’à douter par fantaisie, et qu’il n’y a qu’à dire en général que notre nature est infirme; que notre esprit est plein d’aveuglement: qu’il faut avoir un grand soin de se défaire de ses préjugés, et autres choses semblables. Ils pensent que cela suffit pour ne plus se laisser séduire à ses sens, et pour ne plus se tromper du tout. Il ne suffit pas de dire que l’esprit est foible, il faut lui faire sentir ses foiblesses. Ce n’est pas assez de dire qu’il est sujet à l’erreur, il faut lui découvrir en quoi consistent ses erreurs.” — MALEBRANCHE, Recherche de la Vérité.

http://ebooks.adelaide.edu.au/m/mill/john_stuart/system_of_logic/book5.html

Last updated Friday, March 7, 2014 at 23:09